moutarde-histoire

Condiment magique apprécié de tous en cuisine, la moutarde accompagne spécialement les viandes rouges et les volailles. Mais beaucoup l’utilise aussi en fond de tarte ou pour ajouter un peu de piquant dans différentes préparations. Mais d’où vient la moutarde et quelle est sa véritable histoire ?

La moutarde dans l’histoire

Préparé à base de graines d’une plante appartenant à la famille des brassicaceae, la moutarde est le troisième produit le plus consommé dans le monde après le sel et le poivre. Pourtant, son origine géographique reste incertaine. De nombreux scientifiques désignent la moutarde comme un produit fétiche des Grecs de l’Antiquité pour son usage médicinal. On lui attribue ainsi des vertus digestives prouvées par nos ancêtres les Hébreux, Romains et Egyptiens qui en utilisaient beaucoup dans leur alimentation. D’autres chercheurs affirment en outre que la moutarde est également connue des Chinois depuis plus de 3 000 ans. Pour d’autres, elle tient ses origines en Afghanistan entre 5 500 et 2 300 avant JC. A l’unanimité, les savants confirment à travers leurs recherches que la moutarde adore le soleil et se cultive surtout dans des zones à climat subtropical tempéré. Ramenée en Gaule par les Romains il y a environ 4 000 ans, la moutarde est également citée dans la Bible sous le nom de sénevé. On lui connait aussi le nom celtique de Mwstardd qu’elle tient de sa forte odeur.

La moutarde à l’usage

La Bourgogne ne détient pas l’exclusivité de l’usage de la moutarde au quotidien. De nombreuses autres civilisations anciennes ont tiré profit de ce condiment au goût inégalable. En chine, la moutarde servait à améliorer la saveur des plats durant la dynastie Chou (1122-247 av JC). En Inde, la moutarde est utilisée pour l’extraction de l’huile depuis 2 300 av JC à ce jour. La moutarde est aussi connue pour ses nombreux bienfaits. De nombreux pays l’utilisent ainsi depuis des siècles comme un excellent remède contre l’indigestion, le rhumatisme, le rhume, ainsi que les éruptions cutanées. La moutarde est aussi connue pour ses vertus antiseptiques et est même utilisée sous forme de cataplasmes pour réduire les troubles respiratoires, les douleurs de sciatique et pour décongestionner les bronches. Dans de nombreux pays africains, certaines personnes fument les feuilles et les fleurs séchées de la moutarde pour « communiquer avec les ancêtres ». Une pratique qui date du XIXe siècle et que les apothicaires Danois adoptent également pour préparer des coctions visant à traiter les problèmes de libido chez certaines femmes. Mais ce sera surtout en cuisine que la moutarde trouvera sa place des siècles durant.

histoire-moutarde

A propos de la moutarde de Dijon

La moutarde de Dijon doit son appellation à la ville de Dijon en France où elle connait ses débuts en tant que produit commercial. Ce condiment à la texture crémeuse et au goût particulièrement piquant séduit les amateurs et professionnels de cuisine pour relever les saveurs et émerveiller les papilles. Elle accompagne tout aussi bien la purée de pommes de terre, le risotto, les toasts au fromage jusqu’au rôti.

Similar Posts